Cuisine et Gastronomie

L’art de la pasta : à la découverte des formats de pâtes italiennes

L’Italie, terre de passion, d’art et de gastronomie, est mondialement reconnue pour sa contribution inestimable à la table mondiale : la pasta. Des montagnes du nord aux côtes ensoleillées du sud, chaque région a façonné, au fil des siècles, ses propres traditions culinaires, donnant naissance à une mosaïque de pâtes aux formes et saveurs aussi variées qu’enchanteresses. Que vous soyez amateur de longs spaghetti à enrouler délicatement autour de votre fourchette ou que vous préfériez les délicates enveloppes remplies de raviolis, il y a une histoire, un héritage derrière chaque forme. Embarquez avec nous pour un voyage culinaire à travers la botte italienne, à la découverte des familles et formats de pâtes qui ont conquis le monde.

Les pâtes italiennes se déclinent en une multitude de formes et de tailles. Chaque région d’Italie a ses propres spécialités et traditions en matière de pâtes. Voici une liste non exhaustive des types et formats de pâtes les plus courants, ainsi que quelques descriptions :

  1. Pâtes longues
    • Spaghetti : Fins et cylindriques, c’est probablement le type de pâte le plus connu.
    • Linguine : Similaires aux spaghetti mais légèrement aplatis.
    • Tagliatelle : Bandes plates et larges, souvent servies avec des sauces à base de viande.
    • Fettuccine : Similaires aux tagliatelle mais légèrement plus larges.
    • Pappardelle : Encore plus larges que les fettuccine.
    • Bucatini : Cylindriques comme les spaghetti mais creux au centre.
    • Capellini (ou cheveux d’ange) : Très fins spaghetti.
  2. Pâtes courtes
    • Penne : Cylindriques et coupées en biais à leurs extrémités.
    • Rigatoni : Gros tubes rayés.
    • Fusilli : Spirales ou torsades.
    • Farfalle : Forme de papillons ou de « noeuds papillon ».
    • Orecchiette : Petites pâtes en forme de « petites oreilles ».
    • Conchiglie : Pâtes en forme de coquillages.
    • Rotini : Similaires aux fusilli mais avec une torsion plus serrée.
    • Tortiglioni : Tubes rayés avec une torsion.
  3. Pâtes remplies
    • Ravioli : Carrés ou ronds, ils sont généralement remplis de viande, de fromage ou de légumes.
    • Tortellini : Petits anneaux farcis, souvent de forme circulaire.
    • Agnolotti : Pâtes rectangulaires repliées sur une farce.
    • Cappelletti : Similaires aux tortellini mais de forme différente.
  4. Pâtes au riz et soupes
    • Risotto : Un plat crémeux à base de riz.
    • Orzo : Pâtes en forme de grains de riz, souvent utilisées dans les soupes.
    • Pastina : Petites pâtes utilisées dans les soupes.
  5. Autres formes et spécialités
    • Gnocchi : Boulettes à base de pommes de terre ou de semoule.
    • Cannelloni : Gros tubes que l’on remplit généralement de viande ou de fromage avant de les cuire.
    • Lasagne : Plaques larges et plates, utilisées pour réaliser des couches dans le plat du même nom.
    • Vermicelli : Plus fins que les spaghetti mais plus épais que les capellini.

Et bien d’autres ! L’Italie a une richesse incroyable en matière de pâtes, et il y a encore de nombreux types régionaux et traditionnels qui méritent d’être explorés.

Pâtes italiennes de différentes formes et tailles

Différents types de blés pour des saveurs uniques

Le blé est la matière première principale pour la fabrication des pâtes. Il existe plusieurs variétés de blé, mais toutes ne sont pas utilisées pour fabriquer des pâtes. Voici les principales variétés de blé utilisées dans la production de pâtes et leurs caractéristiques :

Blé dur (Triticum durum):



  • C’est le blé le plus couramment utilisé pour la fabrication des pâtes traditionnelles italiennes.
  • Il est riche en protéines et en gluten, ce qui donne aux pâtes une texture ferme et élastique.
  • La semoule de blé dur est souvent utilisée, qui est le produit résultant de la mouture du grain de blé dur.

Blé tendre (Triticum aestivum):

  • Aussi appelé blé panifiable, il est principalement utilisé pour la fabrication du pain, mais peut aussi être utilisé pour certaines pâtes fraîches ou spécialisées.
  • Il a une teneur en protéines plus faible que le blé dur, ce qui donne une texture plus tendre.

Blé intégral:

  • Peut être du blé dur ou du blé tendre, mais il est moulu avec l’ensemble du grain, y compris le son et le germe, ce qui lui donne une couleur plus foncée et une teneur plus élevée en fibres.
  • Les pâtes de blé entier ont une saveur plus robuste et sont considérées comme plus nutritives.

Blé ancien:

  • Variétés de blé qui étaient courantes dans le passé mais ont été en grande partie remplacées par des variétés modernes à rendement plus élevé. Parmi eux, on peut citer l’épeautre (Triticum spelta), le khorasan (comme la marque Kamut) ou l’engrain (Triticum monococcum).
  • Ces blés sont parfois recherchés pour leurs qualités nutritionnelles ou gustatives particulières.

Blé sans gluten:

  • Techniquement, cela n’est pas du « blé », mais d’autres céréales ou ingrédients peuvent être utilisés pour fabriquer des pâtes sans gluten, notamment le riz, le maïs, le quinoa, le sarrasin, l’amarante, et d’autres.

Il est important de noter que le choix du type de blé (ou d’autres céréales) a un impact direct sur la texture, la couleur, le goût et les propriétés nutritionnelles des pâtes. Les fabricants choisissent donc soigneusement le type de blé en fonction du produit final qu’ils souhaitent obtenir.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page